Togo/ « Zomenati », le premier album de Agathe Bénie lancé

Le peuple africain s’identifie par sa culture et ses valeurs. Sa sonorité fait partie intégrante de cette identité. Depuis une dizaine d’années, pour avoir cru à son étoile musicale, l’artiste Agathe Bénie a décidé de s’appuyer sur le rythme AGBADJA pour chanter le créateur afin de valoriser cette identité. Son gospel est un ensemble des sonorités de castagnettes, tambour, flutte, calebasse, jarre, gong et Essossi. Ce dimanche 10 janvier 2021, l’artiste a sorti officiellement devant les professionnels des médias et les mélomanes, son tout premier album baptisé « Zomenati ».

 » Zomenati » est un album gospel chanté en patois (Ewé) formé par un ensemble de sonorité au rythme traditionnel composé des titres comme Zomenati, Stop Corona, kpéssé, Kplodo, Dabla na va wonam, Kploe do na kpo agbe, Masso agbe nye na yesu, Tétékpo nou sésé, Megba na gbowo et Sécurité.

« Je suis dans du tradigospel. Je véhicule le message d’évangélisation par le gospel. J’ai choisi le gospel avec le rythme Agbadja parce que j’aime mon terroir et je veux par la musique traditionnelle évangéliser mes semblables. « Zomenati » tout d’abord pour dire merci par rapport à mon parcours musical, ce que j’ai traversé dans ma vie. C’est aussi pour chanter le châtiment de feu pour mes détracteurs qui tenteront d’être obstacle à mon évolution. C’est dire simplement qu’avec Dieu rien n’est impossible. Même les détracteurs ne pourront m’empêcher d’avancer » a t-elle expliqué.

Un concert dédicace est prévu dans les prochains jours pour mieux faire découvrir au public l’album « Zomenati » composé de 9 titres et placé sous le label « Agathe production ».

Pour information, Agathe Bénie est à l’état civil Sevagan, Kewou Akouvi. Très tôt, elle commença à fredonner les chansons qu’elle entendait autour d’elle, mais surtout à l’église que fréquentaient ses parents. Les soirs, au village, elle approchait les musiciens traditionnels qui faisaient de l’animation car attirée par les sonorités qui la faisait tressaillir. En dépit de sa formation en coiffeuse, elle fut rattrapée par son amour pour la musique. Agathe Bénie lance véritablement sa carrière après sa collaboration avec la structure Agathe production. Le 17 octobre 2020, elle se fait signaler au « Gospel Festival » à Ouaga au Burkina Faso et multiplie les scènes au Ghana et au Bénin. Le gospel togolais peut compter sur elle.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *