Togo/Congrès électif CNO: Germain Wona, l’homme de la situation

Après une période de crise profonde au Comité national olympique (CNO-Togo), qui, pour sauver l’institution?

Le 19 décembre prochain, le CNO-Togo tient son Assemblée générale élective. Frappé par la limite d’âge, l’actuel président M. Kélani Azaad Bayor devra céder sa place. Le face-à-face pour ce poste qui retient toutes les attentions est celui de M. Germain Wona et M. Deladen Akpaki.

Tous les signaux semblent vert pour Wona German, un fin connaisseur du domaine. Aussi, l’homme semble avoir les moyens de sa politique, étant un homme de réseau selon certains observateurs.

Wona Germain, c’est un parcourt dans le sport qui ne laisse indifférent personne. Pour preuve, il a été président de la Fédération Nationale de Basketball du Togo (FNBT), ancien président d’Agaza, membre d’honneur de plusieurs fédérations, Conseiller du CNO-Togo, président de la Commission marketing et sponsoring du CNO entre 2006 et 2008 et ancien conseiller du ministre des sports et des loisirs de son pays.

Pour les anciens connaisseurs de l’olympisme, le CNO-Togo a besoin d’un président rassembleur, fédérateur pour retrouver ses lettres de noblesse. Cet homme n’est autre que Wona Germain parce qu’il est travailleur, discret avec un charisme, maîtrisant les arcanes du Comité olympique togolais.

On reconnaît aussi à cet homme d’avoir beaucoup fait pour le sport togolais. Comme quoi, Germain Wona est l’homme de la situation pour sauver le CNO-Togo.

Rendez-vous le 19 décembre prochain pour les hostilités.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *