Togo/REDD+: Le comité national en session ce vendredi

Le comité national de Réduction des Emissions de gaz à effet de serres dues à la Déforestation et à la Dégradation des forêts (REDD+) s’est réuni ce vendredi 27 novembre 2020 à Lomé.

L’objectif de cette session est d’assurer le suivi, le contrôle, l’évaluation et l’approbation des résultats du REDD+.

En effet, la prise de conscience à l’échelle planétaire de l’ampleur du réchauffement climatique et de ses repercussions sur la vie humaine, les activités économiques et l’environnement a conduit à la signature de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques lors du sommet de la terre en juin 1992 à Rio de Janeiro.

Le Togo a ratifié la Convention en 1995.
Cette Convention a pour but de stabiliser les concentrations de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement, à un niveau qui empêche toute pertubation dangereuse du système climatique d’origine anthropique de sorte que les écosystèmes puissent s’adapter naturellement, la production alimentaire ne soit pas menacée et le déroulement économique puisse poursuivre d’une manière durable.

C’est dans cette optique que le mécanisme REDD+ a été mis en place à l’échelle internationale.

Le Togo y a adhéré en 2014 et met en oeuvre depuis 2015 son document de proposition de mesures pour l’état de préparation à la REDD+.

A ce jour, des résultats importants ont été enregistrés notamment le premier inventaire forestier national qui a permis de savoir le taux de couverture forestière du Togo, l’élaboration et la validation de la stratégie nationale REDD+, les instruments de sauvegardes environnementales et sociales, l’élaboration du niveau de référence des forêts et la mise en place du système national de surveillance des forêts.

A cette session de ce vendredi du comité national REDD+, les membres auront à examiner de nouveau et d’approuver les acquis notamment la stratégie nationale et les instruments de sauvegarde environnementale et sociale.

Cet exercice présidé par le Ministre de l’environnement et des ressources forestières, Folly Katari Bazy est le dernier verrou avant l’adoption de la stratégie par le gouvernement en conseil des ministres.
Son aboutissement est une condition essentielle pour la mobilistion des financements pour sa mise en oeuvre.

Pour information, la dernière session du comité national de REDD+ remonte à décembre 2018. A cette session, des recommandations et orientations ont été formulées.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *