Togo/Deux projets de loi adoptés en faveur du PND

La élus du peuple ont adopté ce jeudi deux projets de loi afin de permettre au Togo de mobiliser des ressources substantielles pour le financement du Plan national de développement (PND).

Il s’agit du projet de loi autorisant l’adhésion du Togo aux statuts de la banque asiatique d’investissement dans les infrastructures (AIIB) adoptés le 29 juin 2015 à pékin en Chine et le projet de loi autorisant l’adhésion du Togo à l’accord portant établissement de la société financière dénommée « Africa Finance Corporation (AFC) », adopté le 28 mai 2007 à Lagos au Nigéria.

« En autorisant l’adhésion du Togo aux statuts de la banque asiatique d’investissement dans les infrastructures (AIIB) adoptés le 29 juin 2015 à pékin en Chine et à l’accord portant établissement de la société financière dénommée « Africa Finance Cooporation (AFC) », adopté le 28 mai 2007 à Lagos au Nigéria, la Représentation nationale est persuadée que la modernisation des infrastructures donnera un élan supplémentaire aux activités économiques dans notre pays. A l’issue de ces deux autorisations nous espérons que le Togo va véritablement bénéficier de l’afflux d’investissements complémentaires. Car, sans revenir sur l’intérêt des deux projets, qu’il me soit permis d’insister sur la portée de la banque asiatique d’investissement dans les infrastructures. Évoquée pour la première fois, en octobre 2013, par le Président chinois Xi Jinping, la création de cette banque multilatérale vise à répondre à un besoin de financement
à long terme des infrastructures de ses membres.Elle est la preuve du succès de la diplomatie chinoise, déterminée à peser davantage dans le domaine du financement multilatéral. C’est dans ce sens que les plus hautes autorités de notre pays ont exprimé en septembre 2018 la volonté de voir le Togo devenir membre à part entière de cette institution
 » a expliqué Yawa Djigbodi Tségan, Présidente de l’Assemblée nationale dans son discours de circonstance.

Les 2 projets de lois ont été adoptés à l’unanimité des députés présents à la 9ème séance plénière de la 2ème session ordinaire de l’année présidée par M. Yawovi Amenyo ADJOUROUVI, 4ème vice-président de l’Assemblée nationale, en présence du commissaire du gouvernement, le Ministre de l’Economie et des Finances, M. Sani YAYA.

« L’adhésion du Togo aux Statuts de la Banque Asiatique pour
l’Investissement dans les Infrastructures et à l’Accord portant établissement d’Africa Finance Corporation lui permettra de tirer avantage de leurs actions, en complément de celles des banques, des institutions financières locales ainsi que des partenaires des secteurs public et privé
pour concevoir, financer et réaliser des projets d’infrastructures qui
contribueront au développement de notre pays et au bien-être des togolais. Elle permettra également à notre pays, d’accéder à des ressources à
moindre coût et au réseau des partenaires de l’AIIB et de l’AFC, de bénéficier de leur expertise ainsi que des avantages compétitifs dans leurs secteurs d’intervention. Ce faisant, nous élargissons nos sources de financement comme il a été souligné par les différents intervenants, pour un soutien à l’exécution du
Plan national de développement (PND 2018-2022), notamment l’axe relatif à la modernisation du Togo et au renforcement de ses structures, conformément aux ambitions du Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République, ambitions qui sont traduites dans la feuille de route gouvernementale vision 2020-2025, qui vise à faire de notre économie et de notre pays, un pays attractif, avec une économie forte, résiliente, inclusive, en somme une économie assurant un mieux-être aux populations togolaises
 » a expliqué le Ministre Sani Yaya.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *