Togo/La société de pari « Premier Bet » refuse de payer à ses heureux gagnants

Tout allait bien entre parieurs et la société des paris sportifs de jeux de hasard « Premier Bet » jusqu’à ce que le match qui devrait normalement être programmé le dimanche 11 octobre par la société sur sa liste a été par erreur programmé sur le lundi 12 octobre.

Les parieurs, après avoir naturellement misé sur ce match déjà joué le dimanche 11 octobre, la société de pari « Premier Bet » refuse de payer à ses heureux
gagnants.

Ce Vendredi 16 octobre, les victimes ont lancé un appel aux autorités afin qu’une solution soit trouvée à ce problème qui commence à gagner du temps.

« Nous avons parié par rapport à leur liste comme d’habitude sur un match qu’ils ont eux même mal programmé. Certains parmi nous ont perdu, d’autres ont gagnés. Ceux qui ont perdu leur argent en pariant, la société accepte leur défaite et refuse de reconnaître que ceux qui ont gagné entrent dans leur droit. C’est une injustice. Ce n’est pas de notre faute s’ils ont mal programmés un match. Cela est de la faute de la société qu’elle doit assumer. Pendant des années, nous parions, on perd beaucoup d’argents, on n’a jamais demandé à ce qu’on nous rembourse. La société a programmé un match lundi qui a été déjà joué dimanche, on a parié, il y en qui ont perdu, il en a qui ont gagné. On nous fait savoir maintenant que nos tickets gagnants sont plutôt à rembourser. Ce que nous refusons. Que la société honore son engagement en payant ses heureux gagnants. Aussi, la validé de notre ticket pose problème » a expliqué Kalixe Koami, porte parole des parieurs gagnants.

En effet, sur la liste de la société « Premier Bet », le match a polémique a été programmé sur le lundi 12 octobre alors que cette rencontre se jouait plutôt le dimanche 11 octobre. Selon les explications du Directeur général de la société, le problème est due à un souci de serveur et selon les règlements de l’entreprise, il devrait plutôt rembourser les parieurs à de pareils situation, ce que les victimes ne veulent pas entendre de l’oreille.

« Ce n’est pas la première fois que ce problème se pose. Auparavant, quand cela arrive, ce qui est rare d’ailleurs, la société ne refuse pas de payer. Je ne sais pas pourquoi cette fois-ci, elle s’interdit de le faire. C’est parce qu’elle sait qu’on est beaucoup à gagner sur tout le territoire et que c’est un manque à gagner pour elle, qu’elle refuse de nous payer » a renchérit Kalixe Koami.

Ils sont des centaines gagnants cette fois-ci sur l’ensemble du territoire. Le coût s’élève à des millions. Les parieurs victimes refusent toute négociation avec la société « Premier Bet ». Ils exigent simplement que le Directeur général honore ses engagements.

L’affaire étant en ce moment en justice, les victimes espèrent une issue heureuse à la fin.

Chaque jour, plusieurs jeunes se livrent à ce jeu de hasard implanté au Togo. Parmi eux, certains ont perdu des millions.

« Cette société a ruiné ma vie. J’ai gagné 13 millions à la loterie que j’ai misé dans cette histoire et je n’ai rien gagné. Ma femme m’a quitté à cause de cette folie. Pour ce pari qui pose problème, je suis allé emprunter 100 milles FCFA pour jouer et j’ai gagné 3 millions. Je n’accepterai pas qu’on refuse de me payer » a confié un fidèle parieur.

La société de pari « Premier Bet », installé au Togo depuis 2016, refuse de payer à ses heureux gagnants ce qui leur revient de droit.

Nous y reviendrons !

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *