Togo/Officiel: Le Togo élimine totalement la Trypanosomiase

Le Ministre en charge de la santé et de l’hygiène publique, Professeur Moustafa Mijiyawa a annoncé officiellement ce lundi 24 août, la fin de la Trypanosomiase Humaine Africaine (THA) ou maladie du sommeil au Togo.

La THA a été eliminée totalement au Togo, informe le Ministre.

Cette annonce fait suite à la réponse de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au Togo par rapport à son dossier introduit pour la certification de l’élimination de la THA en 2018.

En effet, les résultats satisfaisants obtenus dans la lutte contre la Trypanosomiase Humaine Africaine, marqués par la rareté des cas, ont permis au Togo d’introduire un dossier pour la certification de l’élimination de la THA auprès de l’Organisation Mondiale de la Santé en 2018.

Dans une correspondance en date de 22 juin 2020 , le Directeur géneral de l’OMS, Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus a signifié au Togo qu’après l’examination du dossier par un groupe d’expert extérieurs convoqués par le Bureau régional de l’Afrique de l’Organisation mondiale de la Santé et sur la base des éléments probants figurant au dossier de la recommandation des experts extérieurs, l’OMS conclut que le Togo satisfait aux critères d’élimination de la THA en tant que problème de santé publique.

Le message a été lu par Dr Diallo Fatoumatou Binta, Représentante résidente de l’OMS au Togo lors du point de presse de lundi.

Cette validation fait du Togo le premier pays africain à avoir éliminé la THA, parasitose transmise lors de la piqûre de la mouche tsé-tsé. Cette parasitose fait partie des onze (11) maladies tropicales négligées (MTN), considérées comme prioritaires par le ministère de la santé sur conseils et orientations de l’OMS.

L’institution recommande au Togo de continuer à garantir une prise en charge de qualité des patients dans tout le pays. Pour elle, Il convient de poursuivre les activités de surveillance afin de repérer une éventuelle résurgence de la maladie et ce, tant que les pays d’endemie de la Région, et plus spécialement les pays voisins, n’auront pas atteint l’objectif d’élimination.

Pour information, la Trypanosomose Humaine Africaine (THA) ou maladie du sommeil parasitose est causée par le protozoaire flagellé Trypanosoma gambiense dans la forme ouest-africaine et transmise lors de piqûres de mouche tsé-tsé ou glossine. Elle est connue au Togo depuis le XIX ème siécle. Elle fait partie des 11 maladies tropicales négligées (MTN) considérées comme prioritaires par le MSHP. Endémique dans les pays d’Afrique noire, la THA est une affection redoutable, invalidante, difficilement curable et conduisant toujours à la mort si elle n’est pas adéquatement traitée.

Les principaux foyers au Togo étaient successivement découverts dans les régions des Plateaux, de la Kara et des Savanes. Quant aux sites prise en charge, elles étaient Missahoé (lieu actuel du campement de Kloto) dans la région des Plateaux, Pagouda dans la région de la Kara, puis Dapaong et Mango dans la région des Savanes. Tchamba a été le site identifié par la suite.

Prof Moustafa Mijiyawa a rassuré dans son allocution que le Gouvernement togolais s’engage à soutenir le plan post-validation de l’ellmination de la THA en tant que problème de santé publique en vue de la verification de l’arrêt de la transmission à l’horizon 2030 prévu dans la feuille de route de l’OMS.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *