Togo/Décès de Maître Yawovi Agboyibo: Le gouvernement salut la mémoire d’une figure marquante de son histoire institutionnelle et politique

La réaction du gouvernement était attendue depuis l’annonce du décès du premier responsable du parti du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR).

Ce mercredi 3 juin, cette réaction a été effective dans le journal de 20 heures sur la Télévision nationale.

Le gouvernement a salué dans un communiqué la mémoire de Maître Yawovi Agboyibo, grand artisan de la démocratie du Togo.

« Avec sa mort, le Togo perd une figure marquante de son histoire institutionnelle et politique de ces dernières décennies » lit-on dans le communiqué.

Natif de Kouvé dans le Yoto, Maître Yawovi fut aux côtés du père de la nation Gnassingbé Eyadéma, un des artisans de la création de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH) en 1987 et en a été son premier président. Yawovi Agboyibo a été le concepteur d’une méthode de lutte politique à deux composantes notamment la pression et le dialogue.

Maître Yawovi Agboyibo est diplômé d’études approfondies en droit titulaire d’une licence en lettres modernes. Il est avocat au Barreau de Lomé depuis 1967. Il fut membre du Conseil pontifical Justice et Paix. Maître Agboyibo « la méthode » a été plusieurs fois députés. Il fut également premier Ministre et avait conduit l’Accord politique global (APG). Le fils de Kouvé est fondateur de son parti le CAR en 1991, à la tête de laquelle il est resté avant sa mort dans la nuit du 29 au 30 mai 2020.

Le gouvernement exprime au nom du peuple Togolais ses vives condoléances attristées et sa famille biologique, professionnelle et politique.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *