Togo/Covid-19: Le financement bancaire du secteur agricole au coeur d’une séance de travail à Lomé

Il y a un mois, les acteurs financiers, avec à leur tête le ministre de l’Economie et des Finances Sani Yaya, ont échangé sur les effets de la pandémie de la Covid-19 sur les banques et la mise en oeuvre des mesures prises par la banque centrale. Les échanges ont permis de mettre en place trois comités pour suivre et proposer des mesures qui limitent les impacts négatifs de la crise sanitaire sur les activités des institutions de microfinance, des banques et du secteur privé non financier.

Ce mercredi 3 juin, les même acteurs se sont retrouvés avec ceux du secteur agricole, sous la houlette du ministre de l’Economie et des Finances, pour échanger sur le financement bancaire du secteur agricole.

En effet, le secteur agricole togolais est sous-financé malgré son importance dans le tissu économique et les actions initiées par le gouvernement. Les données disponibles indiquent qu’en 2019, seulement 0,2% du total des crédits bancaires a été accordé à ce secteur. Pourtant il emploie 38% de la population active et contribue à hauteur de 23% à la richesse totale créée au Togo.

Il faut souligner que des efforts ont été faits ces derniers mois depuis la mise en place du Mécanisme incitatif de financement agricole (MIFA). Aussi les données disponibles montrent qu’en 2019, les crédits accordés au secteur agricole ont représenté 4,6% du total des nouvelles mises en place de crédit par les banques. Mais cela demeure très insuffissant par rapport aux besoins des financements de ce secteur.

La rencontre de ce 3 juin a pour but d’identifier les voies et moyens devant permettre aux banques d’accroître de façon substantielle leur concours au secteur agricole. Elle a permis aux participants de se poser une seule question: quelles sont les contraintres résiduelles qui entravent le financement du secteur agricole?

Les impacts de la pandémie de la Covid-19, les nouvelles orientations strategiques du gouvernement dans le cadre de la campagne 2020-2021, la relance du secteur agricole ainsi que les principaux défis du secteur agricole ont été au coeur de cette séance pratique.

faut rappeler que cette rencontre est une initiative du ministre Sani Yaya, au regard de la nécéssité de poursuivre et d’intensifier les actions visant à préserver le financement bancaire de l’économie dans un contexte de pandémie de la Covid-19.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *