Togo/Victoire présumée d’Agbeyomé Kodjo: Xana Sadjo-Hetsu « Que la Dynamique sorte ses preuves »

« Le jour du scrutin, c’était la pagaille totale au sein de la Dynamique » a affirmé Xana Sadjo-Hetsu

Il fait beaucoup parler de lui ces dernières semaines sur les réseaux sociaux. Lui, c’est Xana Komlan Sadjo-Hetsu, financier de formation.

Ce lundi, Xana Komla était face à la presse pour dire sa vérité sur son rôle de développeur de la plateforme informatique de compilation et de traitement des données et de diffusion des résultats du scrutin du 22 février joué aux côtés de la Dynamique.

« Je fais ces révélations pour soulager ma conscience« , a-t-il lancé.

Selon lui, la Dynamique ne peut affirmer qu’elle a gagné ces élections car des dysfonctionnements ont eu lieu en son sein.

« Le déploiement des membres et représentants dans les BV a révélé de graves lacunes qui m’ont poussé à remettre en question le bon aboutissement de la compilation des résultats. Le jour du scrutin, c’était la pagaille totale au sein de la Dynamique. J’ai été surpris de voir la Dynamique s’autoproclamer comme gagnante des élections présidentielles. C’est une farce et une insulte à mon intelligence. Parce que le soir du scrutin, c’est-à-dire le 22 février, j’ai des éléments qui prouvent que la Dynamique n’avait rien du tout comme résultats. Pire, même le lundi 24 février, j’ai été contacté pour que je fournisse l’accès au serveur et que je leur donne les instructions sur comment l’utiliser. Je n’ai pas trouvé la Dynamique assez conséquente avec elle-même, surtout sur le déploiement des moyens requis pour rendre disponibles les résultats des élections. Pour preuve, pour solde de tout investissement dans le système informatique que nous devrions mettre en place, seulement 1280 000 a été décaissé et il me semble que l’on me demande de faire des comptes« , a confié M. Xana Komlan Sadjo-Hetsu.

Pour lui, la Dynamique ne pouvait pas gagner cette élection parce qu’elle a été désorganisée du début jusqu’à la fin. Il regrette que Monsieur Fulbert Attisso ait le courage de dire sur un média que c’est au vu des résultats du grand Lomé qu’ils ont estimé être gagnants du scrutin.

« Lorsque j’ai écouté ça, je suis allé dans mes fichiers. J’ai la base des 9389 bureaux de vote affectés selon le découpage électoral. Sur les 9389 BV, Lomé compte 2090 BV. Comment peut-on se proclamer vainqueur sur la base de 2090 BV sur 9389 BV? », se demande Xana. Et d’ajouter : « Lorsqu’on fait le poids du nombre d’inscrits par rapport au nombre d’inscrits à l’échelle nationale, on a 26,76%. Lomé pèse ce pourcentage de 26,76%. Et quelqu’un se base sur 26,76% des résultats pour se proclamer président? C’est une grave bourde que Fulbert Attisso a commise en tenant ces propos. Il ne connait pas les données, il sait juste bien parler. Je l’invite à plus de sérieux« .

Monsieur Xana rassure que son but n’est de toucher à la vie privée de personne, ni révéler un secret de quelqu’un, mais juste soulager sa conscience.

« Je suis très à l’aise avec moi-même tant que je n’ai violé la vie privée de personne et exposé aucun secret personnel. Aujourd’hui, c’est leur parole contre la mienne. Quand j’ai rendu publiques ces révélations, difficilement ils abordent le sujet. Ils font plutôt de la diversion en parlant d’acharnement. Il s’agit plutôt pour eux de se montrer crédibles et prouver à l’opinion qu’ils ont un certain nombre de preuves qui leur permettent de dire qu’ils ont vraiment gagné ces élections. Que la Dynamique sorte ses preuves« .

Dans plusieurs enregistrements divulgués sur les réseaux sociaux, Xana parle de sabotage qui aurait empêché la Dynamique de faire ce qu’il faut pour arracher l’alternance.

« Ce saboteur a un nom connu par tous. J’invite la Dynamique à avoir le courage politique de dire la vérité sur ce qui s’est réellement passé« , a t-il souhaité.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *