Togo / Assassinat du Colonel Madjoulba: C’était chaud à Siou qui réclame le corps du défunt

La localité de Siou a été mouvementée ce lundi 11 mai 2020. Les populations réclament le corps du Colonel Maljoulba Bitala assassiné dans la nuit du 3 au 4 mai 2020.

Une marée de personne était dans les rues pour une seconde manifestation ce lundi. Une grande marche s’est tenue pour chuter à la préfecture de Doufelgou.
Malheureusement, cette manifestation a tournée au désastre.

Bilan, au moins un manifestant a été touché par balle.

La manifestation qui a commencé par Siou a vite prise une autre tournure pour s’étendre vers ses environs notamment les cantons de Koka, Tenega, Baga et Niamtougou.

Les populations réclament simplement le corps du défunt pour son inhumation. Et sur cette demande, elles restent intraitables.

Et les choses ont vraiment mal tournées. Les populations furieuses et plus nombreuses que la semaine dernière ont été difficile à contenir par les forces de l’ordre.

Des vitres et des objets publics de la préfecture de Doufelgou ont été brisés. On a appris aussi que le préfet de Doufelgou qui tentait de fuir a été rattrapé par les manifestants puis battu.
Les Forces de l’ordre ont finalement optés pour des tirs à balles.
Au moins un blessé parmi les manifestants.

Pour l’instant, aucune réaction officielle du gouvernement n’est faite par rapport à ce film dans cette préfecture hier lundi 11 mai.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *