Togo/Couvre-feu : Appelez le 1014 si on vous frappe

Il y a beaucoup de polémiques autour du couvre-feu observé par le Togo depuis le jeudi 02 avril.

Les bavures et exactions des forces de l’ordre sur les citoyens alimentent les débats au Togo jusqu’à faire réagir le Ministre de la Sécurité et de la Protection civile pour des explications.

Afin de palier cette inquiétude des Togolais, le gouvernement vient de mettre en place un numéro, le 1014, pour dénoncer la pratique. Tout togolais victime des bavures des forces de l’ordre lors du couvre-feu peut saisir le numéro court « 1014 », a signalé le Général Yark Damehane.

« Ce que vous faites vous rattrape. Les bavures ne resteront jamais impunies. Ce n’est pas pour ça qu’on vous a déployés sur le terrain« , a martelé le ministre à l’endroit des corps habillés.

Néanmoins, Yark Damehane conseille à ses éléments de prendre les brebis galeuses qui trainent dans la rue la nuit pour faire la patrouille avec eux jusqu’au lendemain matin avant de les relâcher.

A peine trois jours de couvre-feu et plusieurs plaintes pour violences exercées par des éléments des forces de l’ordre sur les usagers sont enregistrées. Le ministre, qui a lui même fait un tour sur le terrain ces deux jours pour constater le déroulement du couvre-feu, a exprimé sa satisfaction quant au respect de la prescription par les citoyens.

Il a également salué le travail de la force spéciale « anti-pandémie » mise en place et composée de cinq mille (5000) agents des forces de l’ordre et de sécurité pour veiller au respect de la mesure de couvre-feu.

Dans son communiqué bilan, Yark Damehane a invité les citoyens « récalcitrants  » à emboîter le pas à la majorité, en respectant à leur tour le couvre-feu.

Le couvre-feu continue jusqu’à nouvel ordre. Les Togolais devront respecter cette mesure prise par le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé pour endiguer le Covid-19 au Togo.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *