Togo/Covid-19: Les Elus du peuple donnent plus de pouvoir au gouvernement pour endiguer le Coronavirus

En présence du Premier Ministre Selom Klassou, l’Assemblée Nationale, en plénière ce vendredi 27 mars 2020, a voté une loi portant habilitation du gouvernement à prendre par ordonnance les mesures relevant du domaine de la loi pour mieux affronter le coronavirus au Togo.

Le Togo ne dort pas face à l’épidémie du coronavirus dont le nombre de cas touchés est porté à 25 sur l’ensemble du territoire, avec 437 cas contacts.
Le pays mobilise les moyens pour faire face à cette pandémie et freiner son avancement.

Des mesures sont prises par le gouvernement afin d’endiguer la propagation du virus, notamment l’interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes, la fermerture des frontières, des deux Universités et des écoles. Le lavage des mains avec du savon et l’utilisation du gel sont conseillés.

Afin de mieux affronter la menace qui affaiblit l’économie nationale, le gouvernement sollicite de l’Assemblée Nationale, une habilitation législative lui permentant dorénavant de prendre toutes les mesures nécéssaires à la lutte contre la pandémie à coronavirus (Covid-19).

Cette disposition répond à l’article 86 de la Constitution qui autorise le gouvernement à prendre par voie d’ordonnances, à compter de la publication de la présente loi au journal officiel de la République togolaise, toutes mesures, pouvant entrer en vigueur, si nécessaire à compter du 16 mars 2020, relevant du domaine de la loi, pour lutter contre la propagation du coronavirus et protéger la population des risques de contamination.

« L’habilitation prendra fin à la fin de l’épidémie au Togo. La période de six mois est une estimation. La date du 16 mars a été notifiée pour que les mesures contenues dans ce délai avec un caractère de restriction des libertés puissent être ouvertes« , a indiqué Selom Klassou, Premier Ministre.

Ce projet de loi permettra de protéger la santé de la population, accorder directement ou indirectement, en cas de nécéssité, une aide financière aux entreprises, aux opérateurs économiques et aux ménages, réduire l’impact économique, financier, social, culturel et sécuritaire de l’épidémie à Covid-19 sur l’Etat, les collectivités locales, les opérateurs économiques publics et privés, ainsi que des personnes physiques, notamment des ajustements budgétaires, des mesures d’accompagnement fiscales ou incitatives particulières.Plusieurs autres actions sont au programme du gouvernement.

Pour le moment, le confinement général n’est pas à l’ordre du jour au Togo.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *