Togo/Pourquoi le Procureur de la République Poyodi Essolissam veut la tête du député Agbeyomé Kodjo?

Devant la presse ce mardi, la Nouvelle Dynamique de Mgr Fanoko Kpodzro a annoncé que le Procureur de la République près le tribunal de première instance de Lomé, Mr Poyodi Essolissam a adressé un courrier à la Présidente de l’Assemblée Nationale, Madame Tsegan Yawa pour la levée de l’immunité du député Agbeyomé Kodjo dans le seul but de le poursuivre.

Voici les raisons :

Le Procureur de République reproche à Mr Agbeyomé Kodjo, candidat aux dernières élections présidentielles d’avoir fait abusivement usage des symboles et emblèmes de l’Etat, tout comme lors de son investiture comme candidat à la paroisse Saint Kizito par Mgr Fanoko Kpodzro.

Le député Agbeyomé est aussi accusé d’avoir relayé sur France Internationale (RFI), les accusations portées par Mgr Kpodzro contre le Chef de l’Etat, les membres du gouvernement et autres personnalités les incendies des grands marchés de Lomé et de Kara alors même que l’examen de cette affaire est en cours devant les instances judiciaires compétentes.

Cette situation, poursuit le Procureur, a nécessité l’intervention du ministère de la Justice le 6 mars 2020 à titre de rappel à la loi à l’endroit du candidat. Malgré cette invite à plus de responsabilité, le député Agbeyomé a persisté en s’auto proclamant président de la République élu au soir du 22 février préalablement à la proclamation des résultats provisoires par la CENI.

Et ce n’est pas tout, le Procureur accuse l’ancien Premier ministre, d’avoir procédé à la nomination d’un supposé premier ministre en la personne du sieur Koffi Nadjombé qui s’est adressé le 3 mars 2020 à la nation et aux forces armées togolaises invitant celles-ci à se mobiliser autour de la personne d’Agbeyomé Kodjo prétendu Chef de l’Etat et Chef suprême des armées.

Ensuite le Procureur s’indigne d’avoir constaté que le sieur Nadjombé, en sa qualité de premier ministre, ait également appelé la population et les forces de sécurité à se rallier au député Agbeyomé comme président élu pour prendre le contrôle de tous les leviers de l’Etat. Le Procureur considère « ces agitations » comme une atteinte à la sûreté de l’Etat.

Afin de poursuivre le leader du parti MPDD, Mr le Procureur Poyodi Essolissam a saisi la Présidente de l’Assemblée Nationale pour la levée de l’immunité de sa cible.

L’accusé se fera entendre dans la journée de ce mercredi par une commission spéciale de l’Assemblée Nationale.

Nous verrons d’ici la fin de la journée de ce mercredi 11 mars ce que Madame Yawa Tsegan fera du souhait du Procureur.

NPA

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *