Togo/Présidentielle 2020: UNIR fini en pompe sa campagne électorale dans le grand Lomé

Le dernier jour de la campagne a été très dense sur l’ensemble du territoire national.

Les sept candidats ont tout donné pour passer leurs derniers messages et consignes pour le vote du 22 février 2020.

Dans le grand Lomé, plus précisement à Agoè, le parti Union pour la République (UNIR) était en mode un coup KO entouré d’une marrée humaine en couleur du parti. Il s’agissait pour le parti de rappeler la mission du 22 février qui est celle de permettre que son candidat Faure Gnassingbé inflige le un coup KO à ses adversaires par les urnes.

L’ensemble des cadres du parti étaient présents à cette apothéoses auprés des populations pour ces moments de joie et de liesse dans l’optique d’une éventuelle victoire de leur candidat.

L’objectif était aussi de remercier tous les militants pour les efforts consentis depuis le début de la campagne électorale.

« Nous voulons dire merci à tous le monde. A tous nos militants pour les efforts fournis depuis le début de la campagne. C’est un exercice par facile. Chacun a donné du sien pour que tout se passe bien. Il était de notre devoir de leur dire merci. Le message était également d’inviter nos militants à confirmer leur engagement auprès de notre candidat le samedi 22 février. Le choix est clair, il faut opter pour le numero 4 sur le bulletin de vote. Inviter nos parents à aller voter massivement. Le Président l’a dit, cette fois-ci notre souhait est que la victoire soit propre. Et c’est le message que nous partageons avec eux. Il faut infliger proprement le un coup KO à nos adversaires le samedi prochain. La mission est de continuer à développer notre pays en remportant ces élections. C’est ensemble qu’on le fera. Le Président est pour l’inclusion. Il démontrera une fois encore son leadership une fois que les Togolais lui feront confiance par la victoire. Il tendra la main à tous ceux qui sont soucieux du développement de notre pays. Son bilan parle en sa faveur. Les Togolais n’auront qu’a lui faire confiance le 22 février pour un quinquennat en faveur de tous. La chose la plus importante est que ces élections se passent dans la paix. Ce pari est déjà gagné parceque depuis le début du processus tout se passe bien. Les Togolais sont intélligents, ils savent ce qu’ils doivent faire durant cette période pour que notre pays soit debout et continu dans son élan de développement » a confié Gilbert Bawara, militant du parti UNIR.

Fin donc de la campagne électorale depuis minuit sur tout le territoire national. Le grand challenge reste la journée de samedi, jour à laquelle les Togolais iront aux urnes pour accomplir leur devoir civique.

280 Observateurs internationaux sont déjà présents sur le sol togolais pour apprécier le deroulement du scrutin.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *