Togo/ Présidentielle 2020: Les jeunes du parti UNIR sont engagés pour le un coup KO de Faure Gnassingbé

Les jeunes du parti Union pour la République sont résolument engagés au côté de leur candidat Faure Gnassingbé pour la victoire le 22 février 2020.

Samedi 15 février, ils étaient en réflexion à Lomé pour revisiter tous les projets que leur candidat a réalisé en faveur de la jeunesse, lui dire merci de mettre les jeunes au centre de ses préocupations, mais aussi voir la démarche à mener pour convaincre la population composée des parents à choisir leur champion pour infliger le un coup KO à ses adversaires.

« La rencontre de ce jour entre nous les jeunes engagés pour le candidat Faure Gnassingbé est d’échanger sur la stratégie à adopter pour amener les autres qui sont nos parents à donner leur voix à notre candidat au scrutin du 22 février. Ce sont des jeunes de différents profils qui sont ici pour démontrer leur engagement éclatant auprès du candidat de notre parti dont la volonté est de voir notre pays progresser. Nous avons besoin d’un leader comme lui pour faire de nous les jeunes des créateurs de richesse pour le développement de notre pays. La jeunesse tend la main à ses ainés pour arracher le un coup KO à Faure Gnassingbé qui, il faut le dire à un programme de société qui ne se base pas sur la théorie, mais sur des faits pratiques susceptibles de faire progresser notre nation  » propos de Sama Medissa, Chargé de l’organisation de la rencontre.

Pour le délégué national du parti UNIR, Malick Natchaba, la jeunesse est résolument engagés auprès de la personne de Faure Gnassingbé, l’initiative de ce samedi le prouve et cela s’explique par le faite qu’il soit le candidat de la jeunesse.

 » Faure Gnassingbé est le candidat de la jeunesse parce qu’il va au contact de la population. Son programme est directement destiné aux jeunes et aux femmes. Dans la défense de son bilan, nous pensons qu’il y a un certain nombre d’élément qui démontre ce qu’il a su faire pour notre pays, notamment la quiétude dans le climat politique, le taux de croissance de 5% en moyenne depuis qu’il est à la tête du pays, ce qui a permit au Togo d’attirer le plus d’investisseur dans la région ouest africaine. Notre pays est le meilleur pays réformateur sur le doing business et les actions sur les aspects sociaux sont visibles par les différents programmes mise en place par le gouvernement qui ont des impacts concrets sur les populations » a t-il confié.

Pour rappel, la campagne continue jusqu’au 20 février, le vote par anticipation se tient le 19 février et le 22 février, les Togolais s’exprimeront sur le choix de leur futur président.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *