Togo/Présidentielle 2020: Komi Wolou partage son plan marshall pour le chômage s’il est élu président

Reçu dans l’émission-débat des élections présidentielles de 2020 ce jeudi, une initiative de la Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (HAAC), le candidat Komi Wolou du Pacte Socialiste pour le Renouveau (PSR) s’est prononcé sur la problématique du chômage au Togo.

Pour résoudre ce problème, Komi Wolou propose de beaucoup plus produire tout ce que nous consommons et qui peut être produire au Togo afin d’offrir de l’emploi aux jeunes. Ces facteurs selon lui, doivent nous permettre de créer suffisamment de l’emploi décent au Togo. Ces emplois décents, ajoute t-il devront permettre aux citoyens de vivre dignement de leur travail.

Le professeur de l’Université pense que si les entreprises togolaises produisent au Togo et qu’elles sont compétitives par rapport à la qualité de ce qu’elles font, elles pourront les exporter. Les jeunes n’auront plus besoin de quitter le pays.

« En portant et en consommant ce qui viennent d’ailleurs, nous aidons ces pays à créer des emplois ailleurs et nous produisons chez nous des chômeurs » a t-il expliqué.

Il faut pouvoir mettre en relief les problèmes, continue t-il, ne pas les nier, les traiter et évaluer les choses par période. C’est le cas avec le problème du chômage qui peut trouver solution s’il est président.

Pour faciliter l’entrepreneuriat des jeunes et leur offrir du crédit, le candidat du PSR rassure que le mécanisme qu’il mettra en place permettra de ne pas accompagner les jeunes entrepreneurs sur la base des appartenances politiques, mais plutôt sur la base des formations, de la compétence et de la qualité du projet du jeune qui veut entreprendre.

Lui Komi Wolou, une fois président, constituera des textes de garanties qui vont servir de caution pour les banques qui pourront financer et contrôler ces activités en faveur des jeunes.

Le candidat promet également une augmentation de 5% de salaire pour les fonctionnaires chaque année pendant 4 ans une fois installé au palais présidentiel.

« J’ai dis 5% parce que c’est raisonnable. Si la situation le permet, on ira au-delà. En le faisant vous augmentez le pouvoir d’achat des citoyens qui deviennent de vrais consommateurs. Ce sont eux qui vont consommer les produits du Togo pour faire vivre l’économie. C’est pour cela que je promets cette augmentation de 5% une fois président du Togo » a t-il indiqué.

Titulaire d’un doctorat en Droit de l’Université de Lille // (France) en 1996, le juriste, docteur Komi Wolou a fait ses premiers pas en qualité d’enseignant-chercheur, à la faculté de Droit de l’Université de Lomé en novembre 1996. Natif de Kamboli, une localité située dans la préfecture de Tchamba, Komi Wolou a décroché en 2007 son agrégation en Droit privé et science criminelle en étant major de sa promotion.

Le professeur Wolou a occupé plusieurs postes de responsabilité à la faculté de droit de Lomé.

D’abord chef de département de droit privé, ensuite responsable de l’école Doctorale, Directeur du certificat d’aptitude à la profession d’avocat (CAPA) puis Doyen de la Faculté de Droit.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *