Togo/Concours de la Fonction publique : Professeur Moustafa Mijiyawa situe les candidats de la santé

De nombreuses plaintes parviennent au ministre de la Santé et de l’hygiène publique faisant état d’une note exigeant des candidats au concours de la fonction publique une batterie d’examens préalables à la consultation du médecin de travail, seul habilité à délivrer le certificat médical à joindre au dossier.

Outre les frais d’une vingtaine de milliers de francs que coûtent ces examens, ceux de la consultation du médecin sont fixés à 5.000 francs.

Dans un communiqué rendu public dimanche 02 février, le Professeur Mijiyawa estime avoir demandé de sortir impérativement une note annulant la première.

Dans son communiqué, le Ministre tient à situer les candidats que le certificat médical peut être délivré par tout médecin répondant aux normes académiques et exerçant dans une formation sanitaire agréée.

Ce certificat peut être délivré au terme du seul examen clinique, les examens complémentaires relevant de l’appréciation du médécin, basée sur les données cliniques.


Aussi, le médecin consulté, au terme de l’examen clinique, jugera de la pertinence de tel ou tel examen.

La note précise également que les médecins du travail n’en ont pas le monopole et que la note correctrice.

Toutes les dispositions antérieures contraires, notamment celles contenues dans la note du 24 janvier 2020 du chef section de la médécine du travail et des sport abrogées.

Voilà qui doit rassurer les différents candidats qui se préparent pour le concours de la fonction publique.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *