Togo/Environnement : Le Togo envisage restaurer son paysage forestier d’ici 2030 à 1 400 000 ha.

Un Dialogue national sur le bois-énergie et la restauration des paysages forestier au Togo s’est ouvert mercredi 22 janvier 2020 à Lomé.

Prévu se tenir sur deux jours, il s’inscrit dans le cadre du projet national AFR100 dans le Togo s’est engagé et dont l’objectif est de restaurer à l’horizon 2030, 1 400 000 ha de ses paysages forestier déboisés et dégradés.

L’Afrique lui, s’est fixé comme cible cent millions d’hectares de ses paysages déboisés et dégradés.

 » Cette rencontre est un Dialogue des acteurs pour échanger sur le bois-énergie de façon global. L’objectif est de passer les expériences sur les alternatives en termes de l’utilisation des combustibles ligneux afin de réduire la pression sur les forêts. La dégradation des forêts est en partie due à l’utilisation de bois-énergie. Il est question de réfléchir ensemble a ce Dialogue sur les nouvelles sources, les alternatives en terme de ces combustibles pour que chaque acteur contribue à réduire les pressions sur les forêts à travers ces utilisations » a indiqué Issifou Aboudoumisamlou faciliateur du mécanisme Forêt et paysan.

En effet, la dégradation des terres et des paysages se manifeste dans un nombre important de contrées. L’une des causes majeures est la forte utilisation du bois d’œuvre, du bois de service et surtout le bois de chauffe.

Plus de 80% de terres cultivables ont été dégradé en 2010.
Pour palier, cette désertification, le Togo s’est engagé dans l’initiative pour la restauration des paysages forestiers africains (AFR100).

La mission de AFR100 est de restaurer à l’horizon 2030, cent millions d’hectares de ses paysages déboisés et dégradé afin de saisir les avantages qui en découlent notamment la sécurité alimentaire, la conservation de la biodiversité, la résilience au changement climatique et la réduction de la pauvreté.

Pour rappel, la cible nationale est de 1 400 000 ha.

Le Dialogue de Lomé est opportun en ce qu’il crée pour les acteurs un cadre d’échanges sur la thématique de bois-énergie, en lien avec la restauration des paysages forestiers.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *